Contactez notre cliniquedevis@esthetiquedeschampselysees.com
La Chirurgie Esthétique en tunisie

Acide hyaluronique ou botox : que choisir ?

Acide hyaluronique ou botox : que choisir

Rajeunir son visage, combler les rides…Oui. Mais pourquoi choisir l’acide hyaluronique plutôt que le botox ? Les produits de comblements sont aujourd’hui de plus en plus sollicités. Plus besoin d’une chirurgie avec toutes ces contraintes pour réaliser un lifting. La médecine esthétique propose désormais des soins anti-âges dans des seringues. L’acide hyaluronique et la toxine botulique dont donc deux solutions de rajeunissement facial.

Différences entre botox et acide hyaluronique

Le botox est efficace pour le lissage, le rajeunissement de la peau et l’acide pour le comblement des rides. L’injection de la toxine botulique est faite en intra-musculaire, alors que l’acide hyaluronique est injectée dans les rides. Sur le visage, le botox agit sur le haut et l’acide sur le bas.

Leurs principales actions :

Le botox

Les injections de botox agissent sur le tiers supérieur du visage. Plus précisément, on utilisera le botox sur le front, la patte d’oie, les paupières ou les rides du lion. Son usage peut se faire aussi sur le cou, les joues, le coin de la bouche. Le botox traite les rides peu profondes. Principalement celles au coin des yeux. Les produits anti-rides à base de la toxine botulique agissent principalement sur les muscles et s’attaquent aux rides moins profondes et fraîches.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique va servir à combler, pulper, les rides et les ridules du tiers moyen ou la partie basse du visage. Ainsi, on va l’utiliser sur les creux des tempes, les rides du lion, les cernes, les joues, les pommettes, pour redessiner le contour des lèvres et leur donner du volume, le menton, les sillons naso-géniens etc. l’acide hyaluronique est efficace pour les rides marquées, qu’elle traite en comblant.

Durée de vie du botox et de l’acide

La toxine botulique est résorbable au bout de 6 mois. Il faut donc la renouveler environ 2 fois par an. Tandis que l’acide hyaluronique l’est après 12 mois environ.

Que faut-il donc choisir ?

Le choix d’un produit plutôt que de l’autre, dépend donc avant tout du diagnostic établi par le médecin, de l’endroit à traiter, et du type de résultat souhaité. Dans certains cas, on associera même d’ailleurs l’acide hyaluronique et la toxine botulique