Contactez notre cliniquedevis@esthetiquedeschampselysees.com
La Chirurgie Esthétique en tunisie

Hypertrophie mammaire chez les hommes : traitement de la gynécomastie

Hypertrophie mammaire chez les hommes : traitement de la gynécomastie

Des études scientifiques récentes affirment qu’entre 40 et 60% des garçons de 13 à 14 ans souffrent d’hypertrophie mammaire. Ce phénomène revient généralement à un déséquilibre hormonal, une tumeur, une disgrâce congénitale ou peut dans d’autres cas être lié à un développement excessif de la glande mammaire.

L’opération de réduction mammaire est d’ores et déjà pratiquée chez les hommes leur permettant ainsi de remédier à ce type des anomalies qui peuvent engendrer des multiples complexes notamment chez les adolescents.

La gynécomastie touche de plus en plus un très grand nombre d’hommes, qui, pour contrer à ce problème font recours à la chirurgie esthétique et plastique.

L’intervention de réduction des seins chez les hommes est une intervention chirurgicale qui consiste souvent en une lipoaspiration des graisses localisées au niveau des pectoraux et qui garantit des résultats permanents.

Gynécomastie : traitement

Plusieurs traitements peuvent être envisagés, selon les résultats des analyses et la forme de la gynécomastie (gynécomastie glandulaire, graisseuse ou mixte), votre chirurgien décide quel traitement vous sera le plus adapté. Le traitement de la gynécomastie peut être médical, chirurgical ou médical combiné à une intervention chirurgicale.

Gynécomastie : l’intervention

L’intervention consiste en une incision autour de la moitié inférieure de l’aréole qui permet de retirer l’excès de la glande mammaire. L’opération peut être associée à une liposuccion en cas d’une hypertrophie mammaire graisseuse.

L’intervention s’effectue généralement en ambulatoire et sous anesthésie générale.

Complications suite traitement de gynécomastie

Les complications suite à un traitement de gynécomastie sont rares. Des douleurs modérées peuvent avoir lieu et  qui seront calmées par des antalgiques. Des œdèmes ou bleus apparaissent également sur la zone traitée et qui disparaissent au bout d’une ou deux semaines après l’opération.